MONTRÉAL, QUÉBEC, Alderon Iron Ore Corp. (TSX: IRON) ("Alderon" or the “Company”) is pleased to announce that The Kami Mine Limited Partnership (“Kami LP”) has agreed with Sprott Resource Lending (“Sprott”) to extend the term of the US$14 million loan facility (“Loan Facility”). The Loan Facility had an original maturity date of 31 décembre 2019 (the “Original Maturity Date”) and will now be extended to 14 février 2020. Alderon and the Kami LP are currently evaluating several strategic transactions and this extension provides additional time to continue to pursue these opportunities.

Sprott and Kami LP have agreed to conclude a forbearance and extension agreement by 10 janvier 2020. In connection with the extension a total of US$350,000 in Common Shares shall be issued to Sprott and Altius Minerals Corporation (“Altius”) on the Original Maturity Date. Les actions ordinaires doivent être émises au ratio de 12/14 pour le compte de Sprott et 2/14 pour le compte d’Altius. For additional details please refer to the Company’s press release dated 12 juillet 2018.

À propos d’Alderon Iron Ore Corp.

Alderon est un chef de fil du développement du minerai de fer au Canada. Le projet Kami, détenu à 75 % par Alderon et à 25 % par le HBIS Group par le truchement de Kami Mine Limited Partnership, est situé dans la principale région canadienne d’extraction du minerai de fer, la fosse du Labrador, et entouré par trois mines de minerai de fer en exploitation. Les produits tirés du projet Kami seront expédiés via le nouveau quai multiusager en eau profonde près du Port de Sept-Îles, au Québec.

Pour en savoir plus sur Alderon, veuillez consulter notre site Web au fr.alderonironore.com.

ALDERON IRON ORE CORP.
Au nom du conseil d’administration
« Tayfun Eldem »
Président et chef de la direction, administrateur

kingandbay

Alderon fait partie du groupe de sociétés King & Bay. King & Bay est une banque d’investissement qui se spécialise dans l’identification, le financement, le développement et la gestion des occasions de croissance dans les secteurs des ressources, de l’aviation et de la technologie.

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec :
1 604 681-8030 ext 285
info@alderonironore.com

Mise en garde relative à l’information prospective

Le présent communiqué de presse contient de « l’information prospective » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act des États-Unis et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières concernant des événements anticipés qui pourraient se dérouler à l’avenir. Forward-looking information contained in this press release include, but are not limited to, statements with respect to (i) the extension of the Loan Facility; (ii) the completion of strategic transactions and equity and debt financings; and (iii) the entry into a forbearance and extension agreement with Sprott.

Dans certains cas, il est possible de reconnaître l’information prospective à l’utilisation de divers termes ou expressions, notamment : « planifie », « prévoit », « ne prévoit pas », « est prévu », « budget », « prévu », « estimations », « prévisions », « a l’intention », « anticipe », « n’anticipe pas » ou « croit », ou encore des variations de ces termes et expressions; il est également probable que des termes ou des expressions comme « peuvent », « devraient », « pourraient », « il se peut », « seront prises », « se produiront » ou encore « seront atteints ou réalisés » à l’égard de mesures, d’événements, de résultats à venir ou d’autres attentes, croyances, plans, objectifs, suppositions, intentions ou énoncés quant à des événements ou à des rendements à venir soient utilisés. L’information prospective contenue dans ce communiqué de presse se fonde sur certains facteurs et certaines suppositions concernant, entre autres, l’obtention d’approbations du gouvernement et d’autres organismes, l’estimation des ressources minérales et des réserves minérales, la réalisation des estimations de ressources relatives au prix du minerai de fer et des autres métaux, le moment et le montant des futures dépenses en développement, l’estimation des besoins initiaux et subséquents d’investissement en immobilisations, l’estimation des coûts de la main-d’œuvre et de l’exploitation, la disponibilité des matériaux et du financement nécessaire pour continuer à explorer et à développer le projet Kami à court et à long terme, le progrès des activités d’exploration et de développement, la capacité de la Société à accéder au quai multi-usager du Port de Sept-Îles, l’obtention des approbations réglementaires nécessaires, l’estimation des coûts d’assurance, ainsi que des suppositions concernant les fluctuations de devises et des taux de change, les risques environnementaux, les conflits ou revendications de titres de propriété et d’autres questions semblables. Même si la Société estime que ces hypothèses sont raisonnables compte tenu de l’information actuellement disponible, elles pourraient se révéler erronées.

Le présent communiqué de presse contient de « l’information prospective » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act des États-Unis et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières concernant des événements anticipés qui pourraient se dérouler à l’avenir. De tels facteurs comprennent des risques inhérents à l’exploration et au développement des gisements miniers, y compris des risques relatifs à la modification des paramètres du projet, à mesure que les plans sont redéfinis, notamment : la possibilité que les activités minières ne commencent pas au projet Kami; les risques liés aux variations des ressources minérales et des réserves minérales, de la teneur ou des taux de récupération découlant des activités d’exploration et de développement en cours; les risques liés à l’accessibilité au transport ferroviaire, aux sources d’alimentation et aux installations portuaires; les risques liés aux variations du cours, de la demande et de l’approvisionnement mondial de minerai de fer et des produits connexes; les risques relatifs à l’augmentation du niveau de concurrence sur le marché pour le minerai de fer et les produits connexes et dans le secteur minier en général; les risques liés à la conjoncture mondiale et aux incertitudes inhérentes à l’estimation des ressources minérales; les risques liés à l’accès et à la disponibilité; les risques liés à la confiance dans le personnel clé; les risques opérationnels inhérents aux activités minières, y compris les risques d’accident, de conflit de travail, d’augmentation des coûts d’immobilisations et d’exploitation ainsi que les risques potentiels de retards ou d’augmentation des coûts au cours de la mise en valeur; les risques liés à la réglementation, notamment en matière d’obtention des permis ou des licences nécessaires; les risques liés au financement, à la capitalisation et aux liquidités, y compris le risque que le financement nécessaire aux activités d’exploration et de développement du projet Kami ne soit pas disponible selon des modalités satisfaisantes ou soit inexistant; les risques liés aux litiges en matière de titres et de droits de propriété; les risques liés aux litiges avec les groupes autochtones; les risques d’une disponibilité insuffisante au quai multi-usagers du Port de Sept-Îles ne permettant pas à la Société d’y accéder; les risques environnementaux; et les autres risques définis dans la section « Facteurs de risque » de la notice annuelle du dernier exercice financier de l’entreprise ou d’autres rapports ou documents déposés auprès d’organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier indûment à l’information prospective. L’information prospective est fournie en date de la publication du présent communiqué de presse. Sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent, la Société n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement l’information prospective.

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software